top of page
Rechercher
  • Sylvain Cuerrier

4 questions à se poser pour bien planifier l’aménagement de sa cour





Le printemps est là ! Pour ne pas passer trop de temps dans l’exécution de l’aménagement paysager, mais pour en profiter au maximum durant la saison chaude, c’est maintenant le temps de bien le planifier.

Comment gérer la phase de la conception ? Pour vous aider, répondez à ces quatre questions :


1.   Avez-vous besoin d’un permis ?


Dépendant de ce dont vous avez envie pour votre espace extérieur, il est probable que votre municipalité exige un permis avant le début des travaux. Renseignez-vous sur le site internet de votre ville pour déterminer les exigences spécifiques à votre communauté.


À titre d’exemple, vous aurez généralement besoin d’un permis pour :


  • L’installation d’une piscine creusée ou d’un grand spa (plus de 2 000 litres)

  • Le remplacement d’un balcon ou d’une terrasse

  • Les travaux d’excavation ou qui touchent aux fondations

  • L’installation d’un grand cabanon

  • Le remplacement des surfaces extérieures, si plus de 50 % sont retirées

 

Quant aux améliorations suivantes, elles ne devraient pas nécessiter de permis :


  • L’ajout d’une clôture

  • La réparation du balcon ou de la terrasse

  • L’entretien du revêtement extérieur (si moins de 50 % de la surface est retirée)

  • L’installation d’une piscine hors terre ou d’un petit spa

  • La construction d’un petit cabanon (confirmez les dimensions au préalable)

  • Le remplacement de la surface de stationnement, s’il n’y a pas de travaux de plomberie

  • Les travaux au sol qui ne touchent pas les fondations de la maison, comme l’ajout d’un potager, la plantation d’arbres, de plantes, de jardins, etc.

2.   Comment voulez-vous utiliser votre espace extérieur ?


La cour et le balcon constituent une aire de vie supplémentaire durant les beaux jours. Quelle vocation voulez-vous donner à la vôtre ?


Si vous aimez cuisiner, ce sera peut-être une cuisine extérieure qui vous intéressera, avec un barbecue, un fumoir, un four à pizza, un réfrigérateur et un évier. Les amoureux des plantes voudront probablement optimiser l’espace jardin, avec des lits de fleurs et des arbustes. Envie de relaxer ? Un jardin japonais, ou une fontaine, autour duquel vous installerez des aires de détente avec des meubles adaptés, pourrait vous convenir. Vous menez une vie active ? Un terrain dédié au sport, que ce soit le tennis, le basketball, ou un grand espace gazonné pour les activités de ballon sera votre priorité. Vous aimez recevoir ? Songez à ajouter assez de places assises sur la terrasse, avec des bancs encastrés et du mobilier extérieur.


N’oubliez pas l’éclairage qui donne l’ambiance idéale en soirée ou le chauffage d’appoint pour augmenter le nombre de journées où vous pourrez en profiter. Un coin feu désigné pourrait aussi vous plaire. Utilisez un grand panier dans lequel vous placerez des couvertures et des jetés, pour réchauffer tous les invités et faire durer la soirée.


3.   Quel est votre style de décor ?


Puisqu’il s’agit d’une extension de votre maison, agencez la décoration extérieure avec celle de l’intérieur. Voici quelques idées pour chaque style :


  • Le style traditionnel est plus chargé en couleurs et en type de fleurs, avec des bancs en métal et des objets décoratifs.

  • Un look moderne sera plus minimaliste et épuré, quitte à laisser tomber complètement les fleurs au profit d’arbustes simples et de rochers.

  • Une ambiance dynamique sera créée en ajoutant un peu plus de couleurs que dans votre intérieur. Des coussins colorés, des éléments décoratifs dans une couleur punchée ou des fleurs tropicales que vous chouchouterez, sont des idées qui donneront à votre cour une allure de vacances.


4.   Quel est votre budget ?


Les frais déboursés pour l’aménagement d’une cour varient selon la grandeur de celle-ci, des matériaux utilisés, du nombre de zones souhaitées ainsi que des ajouts d’accessoires. Ces derniers peuvent aussi aller dans toutes les gammes de prix : on peut penser à un gazebo qui peut être 500 $, comme 20 000 $ !


Ainsi, avant de vous lancer dans la planification de votre cour, établissez une limite budgétaire afin d’orienter vos choix et faire des compromis, au besoin. Vous pourriez par exemple débourser plus pour les indispensables et laisser tomber quelques luxes moins essentiels. Vous pourriez aussi étaler les achats au fil des étés, afin de répartir les dépenses à long terme.


Après tout, l’important est de pouvoir profiter au maximum de votre cour pendant la saison chaude, qui ne dure jamais assez longtemps !



3 vues

Comentários


bottom of page