top of page
Rechercher
  • Sylvain Cuerrier

8 quartiers de minimaisons à surveiller au Québec





Nombreuses sont les personnes qui souhaitent habiter dans une minimaison, que ce soit pour réduire leur empreinte écologique, faire des économies ou avoir un style de vie plus minimaliste. Au Québec, nous sommes chanceux : plusieurs quartiers de micromaisons ont vu ou verront le jour prochainement.


En effet, ce ne sont pas toutes les municipalités qui acceptent ce type de propriété. En fait, la majorité des villes québécoises refusent leur implantation. La solution : se tourner vers les municipalités qui accueillent les minimaisons à bras ouverts en leur offrant leur propre quartier. En voici 8 à surveiller!


1- Sherbrooke : vive l’esprit communautaire!

Le Petit Quartier est un projet de coopérative de propriétaires de petites maisons qui se trouvera dans le centre-ville de Sherbrooke. Au total, 75 habitations d’une superficie de moins de 500 pieds carrés auront pignon sur rue. Chaque propriétaire gèrera sa résidence et participera à l’entretien et au développement du parc immobilier. Le concept est de créer un quartier chaleureux où les gens s’entraident.

2- Sainte-Brigitte-de-Laval : envie de devenir copropriétaires d’une montagne?

Les gens qui achètent un terrain et une maison dans le développement Espace Pur de Sainte-Brigitte-de-Laval deviennent copropriétaires d’une montagne de plus d’un million de pieds carrés. Son utilisation sera convenue par les copropriétaires. Par exemple, la montagne pourra accueillir un sentier pédestre, une piscine publique ou quelques parcs. Bien que le quartier de minimaisons se trouve en pleine nature, on trouve plusieurs services à proximité comme une école primaire et une épicerie.

3- Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson : 13 millions de pieds carrés


Au cœur des Laurentides sur un terrain de plus de 13 millions de pieds carrés se trouve un espace verdoyant qui accueillera 200 minimaisons. Chacune d’elle aura entre 384 et 800 pieds carrés. Le grand avantage du projet Domaine Nature sur le lac est que les propriétés ne seront pas collées les unes sur les autres. Elles prendront toutes place sur un terrain d’une superficie moyenne de 20 000 pieds carrés. De plus, les propriétaires auront accès à une plage privée et à un splendide lac.


4-Adstock : un terrain à 70 000 $


Le Domaine Escapad d’Adstock dans les Chaudière-Appalaches se veut écoresponsable. Plus de 80 % de l’environnement sera gardé intact malgré l’arrivée du quartier. Il est situé au pied du mont Adstock et est donc parfait pour ceux qui désirent faire du ski l’hiver. La première phrase propose des terrains à 70 000 $ et devrait être prête à l’été 2021.


5- Saint-Michel-des-Saints : des terrains boisés de 40 000 pieds carrés.


La municipalité est reconnue pour ses lacs et ses paysages reposants. Le projet du quartier de minimaisons se trouvera à proximité des sentiers pédestres, de motoneige et de VTT. La plupart des terrains se situent dans une zone naturelle protégée en bordure d’un ruisseau et en amont du lac Taureau. Les propriétaires pourront jouir de grands terrains d’un minimum de 40 000 pieds carrés, d’une entrée privée au lac Taureau ainsi que d’un accès à un quai dans la Baie Morissette.


6- Saint-Côme : un manoir pour les retraités


Les retraités actifs qui souhaitent acquérir une minimaison en pleine nature se doivent de considérer le projet Domaine du manoir de Saint-Côme. Ils pourront investir dans une résidence unifamiliale et un terrain ou bien partager un manoir constitué de 40 chambres qui comprendra de nombreux services pour les résidents, dont les soins de santé et les repas.


7- Shawinigan : entre campagne et vie urbaine


Le développement Domaine le campagnard situé à Shawinigan a été pensé pour que la nature n’écope pas des nouvelles habitations. Plus de 35 % de l’espace restera intact afin de protéger les milieux humides et naturels. Les résidents pourront choisir leur terrain de rêve dont la moitié n’a pas de voisin arrière. La ville de Trois-Rivières est située à seulement 20 minutes pour ceux qui désirent conserver un lien avec la vie urbaine.


8- Ham-Sud : 8000 $ d’aide financière dédié aux propriétaires de minimaisons

En Estrie, on trouve la petite ville de Ham-Sud où s’élève le Mont-Ham. Au pied de cette montagne, les terrains du projet éco résidentiel Au pied du Mont-Ham permettent l’établissement de micromaisons qui se doivent de respecter certaines normes écologiques. Les propriétaires pourraient obtenir jusqu’à 8 000 $ d’aide financière pour la construction d’habituation durable ou pour l’accomplissement d’initiatives écologiques. Une particularité de ce quartier : il est possible d’acheter une résidence afin de la louer aux touristes.

D’autres endroits au Québec visent le développement de quartiers de minimaisons. Pour en savoir plus, suivez la page du Mouvement Québécois Des mini-maisons à minimaison.org.



Source: https://moncoindevie.com/fr/article/8-quartiers-de-minimaisons-a-surveiller-au-quebec-344

26 vues

Comments


bottom of page