top of page
Rechercher

Fonte des neiges: comment prévenir les dégâts d'eau





Température glaciale, neige, verglas, pluie… nos maisons sont habituées à être exposées aux éléments. Au printemps, les degrés qui montent causent des risques d’inondations et de dommage dus à l’accumulation d’eau créée par la fonte des neiges.

Il est donc important de veiller à ce que cette eau n’endommage pas votre résidence. Voici nos conseils.


À vos pelles !

Enlevez les grandes quantités de neige des zones où elle pourrait fondre et pénétrer dans votre maison, comme autour des fenêtres du sous-sol. En effet, la glace et la neige compactes peuvent créer des barrages qui empêchent l’eau de s’écouler correctement. Déplacez la neige loin du pourtour de votre maison.

Pensez également à nettoyer les terrasses, les patios et les allées qui descendent vers votre demeure. Retirez la neige et les débris des drains et des gouttières. Assurez-vous aussi que les drains près de votre maison, généralement autour de l’entrée, soient dégagés.

 

Prévoyez le trajet du ruissellement printanier

Prenez connaissance de l’endroit où la neige ira quand elle fondra. La combinaison de la fonte des neiges et de la pluie peut créer de forts débits d’eau. Lorsque vous pelletez de la neige sur votre propriété, pensez à la direction dans laquelle elle s’écoulera à l’arrivée des températures plus douces. Il faudra peut-être creuser des canaux pour détourner l’eau vers le drain le plus proche.


Attention au toit

La neige qui s’accumule sur le toit peut aussi s’infiltrer dans la maison. Pour dégager votre toiture, la prudence est de mise. L’idéal est de faire appel à une compagnie spécialisée. Idéalement, ne montez pas sur une échelle et n’essayez pas de grimper sur votre toit pour enlever la neige ! Si vous voyez la neige fondre et tomber du bord de votre toit, c’est bon signe. Cela montre que la neige tombe de la toiture au lieu de rentrer dans la propriété et que des barrages de glace ne se développeront probablement pas.

 

Soyez prévenant avec vos assurances

Vous devez également savoir quelles catégories de dégâts d’eau sont couvertes par votre police d’assurance lorsque vous envisagez l’entretien de la maison. Tous les dégâts d’eau domestiques ne sont pas traités de la même façon. Par exemple, les tuyaux gelés peuvent être évalués différemment de la neige qui suinte. Renseignez-vous auprès de votre agent d’assurances pour éviter les mauvaises surprises. Vous pourrez ainsi dormir sur vos deux oreilles.


Renforcez votre ligne de défense au sous-sol

La pompe de puisard est votre meilleure défense pour contrer les inondations résidentielles. Assurez-vous qu’elle fonctionne correctement avant l’arrivée du printemps, et ce, chaque année. Retirez les débris ou les accumulations de glace qui pourraient s’y être logés. Vous pouvez aussi faire le test de verser de l’eau dans le réservoir pour vérifier le fonctionnement de la pompe. Réparez aussi les fissures dans la fondation et bougez les appareils et autres items qui seraient endommagés lors d’un éventuel dégât d’eau.

 

Aucune maison n’est complétement à l’abri d’une inondation printanière, mais vous pouvez quand même minimiser les risques et réduire les dommages !




3 vues

Comments


bottom of page