top of page
Rechercher
  • Sylvain Cuerrier

Maison en zone inondable : que faut-il savoir ?






Vous songez à faire l’acquisition d’une maison située en zone inondable ? Pas de panique ! Cela ne veut pas dire que ce n’est pas un bon achat immobilier.

D’ailleurs, rien ne dit que vous subirez une inondation ! Ce type de maison a tout simplement une particularité avec laquelle conjuguer. Voici comment vous préparer.


Une carte interactive pratique


Comme vous le savez, une sévère inondation peut endommager gravement une propriété et parfois, il est impossible d’y habiter pendant la durée des travaux. En plus de ce désagrément, des coûts peuvent en découler. C’est pourquoi les habitations en zone inondable ne sont pas une réalité à prendre à la légère. Mais, il ne faut pas oublier qu’une inondation reste du domaine du possible.


La première étape est de vérifier sur le site du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques si la résidence que vous aimeriez acquérir est située en zone inondable. Leur carte interactive est très précise et permet non seulement de savoir si la résidence est ciblée, mais aussi quel est le niveau de risque réel d’inondation.


Ainsi, vous aurez une meilleure idée de ce que représente cet achat immobilier.




Informez-vous


Votre courtier RE/MAX peut vous informer sur les caractéristiques de la propriété que vous souhaitez acquérir. Vous pouvez donc lui poser vos questions et lui signifier vous inquiétudes quant à la zone inondable.


Aussi, pourquoi ne pas discuter vous-même avec le voisinage ? Par exemple, demandez aux voisins si le coin a déjà été inondé et quels dommages ils ont subis. Par ailleurs, les propriétaires actuels, en raison de la Déclaration du vendeur, sont dans l'obligation de déclarer tout dégât d'eau ou inondations.


Surtout, n’oubliez pas de faire inspecter la maison avant l’achat.



De bonnes assurances


Prenez également le temps de parler avec votre compagnie d’assurances pour savoir quel type de protection elle peut vous offrir.


Certains assureurs excluent les inondations et autres catastrophes naturelles de leurs contrats, alors assurez-vous d’être bien protégé si vous faites l’acquisition d’une maison en zone inondable. Il existe des entreprises qui proposent une protection contre les inondations, mais ce sera sans doute plus cher qu’une assurance régulière.


Parfois, le prix d’achat de la propriété va aller en conséquence de cet enjeu. Votre acquisition immobilière pourrait donc être financièrement intéressante, malgré une prime d’assurance plus élevée.




Le chalet : un investissement intelligent


En lisant ceci, vous pensez probablement aux chalets, souvent situés sur le bord de l’eau, qui sont très populaires. En effet, ce type de propriété demeure un investissement brillant, car nombreux sont les gens qui veulent acquérir un coin en nature. Vous n’aurez sans doute pas de problème à le revendre, et même à faire un profit, si vous décidez éventuellement de vous en départir.


Toutefois, certains points sont à vérifier pour vous assurer de faire un achat en toute connaissance de cause. Par exemple, le chalet est-il surélevé par rapport à l’eau ? Est-il loin sur le terrain ou sur pilotis ? Ce sont de bonnes questions à se poser pour connaître le risque d’inondation.


En résumé, avoir une maison près de l’eau, c’est un risque d’inondation, mais pas une fatalité. D’ailleurs, il y a différents niveaux d’inondation et parfois, les petits dégâts causés par l’eau peuvent être prévenus et enrayés.


L’important, c’est de bien vous renseigner avant de signer la promesse d’achat, comme avant d’acheter n’importe quelle résidence d’ailleurs ! Gardez en tête qu’acheter un bâtiment en zone inondable ne veut pas automatiquement dire que votre résidence sera un jour inondée. Vous n’avez qu’à penser aux nombreuses familles qui vivent près d’une rivière ou d’un lac depuis plusieurs générations sans avoir fait face à la moindre inondation. Maintenant, à vous de prendre votre décision !


Source: https://moncoindevie.com/fr/article/maison-en-zone-inondable-que-faut-il-savoir-747

37 vues

Comments


bottom of page